Fiche huile essentielle de Genévrier, son chémotype, ses conditions d’utilisation, astuces

L’huile essentielle de Genévrier de son nom latin Juniperus communis est issue des baies et des rameaux d’un petit arbuste cultivé en Europe.

  • Nom latin : Juniperus communis
  • Partie de plante utilisée : Baies et rameaux
  • Chémotype : α-pinène, sabinène
  • Indication : douleurs articulaires et musculaires, troubles circulatoires
  • Utilisation : Huile essentielle pour le massage Huile essentielle pouvant être utilisée par voie orale Huile essentielle à utiliser en diffusion Huile essentielle à utiliser en bain

Fiche huile essentielle de Genévrier, son chémotype, ses conditions d’utilisation, astuces

Cette huile essentielle ou allié minceur peut être utilisée pour lutter contre la cellulite. Pour cela, on mélangera à 20 ml d’huile végétale de macadamia ou d’avocat, 10 gouttes d’huile essentielle de Genévrier et 10 gouttes d’essence de Pamplemousse. (Attention il ne faut pas d’exposition solaire dans les 12 h qui suivent l’application sur la peau d’essence de Pamplemousse). Vous prendrez quelques gouttes du mélange ainsi préparé et masserez la zone concernée 1 à 2 fois par jour.

 

On pourra aussi utiliser l’huile essentielle de Genévrier pour calmer les douleurs articulaires. On préparera un mélange avec 20 ml d’huile végétale de noisette par exemple à laquelle on ajoutera 10 gouttes d’huile essentielle de Genévrier et 10 gouttes d’huile essentielle de Laurier noble. On prendra quelques gouttes de ce mélange et on massera doucement les zones douloureuses.

L’huile essentielle de Genévrier pourra aussi être utilisée pour les douleurs musculaires mais cette fois en bain. On mélangera dans une base dispersante 10 gouttes d’huile essentielle de Genévrier et 10 gouttes d’huile essentielle de térébenthine.

L’huile essentielle de Genévrier peut être aussi utilisée pour les infections urinaires à raison d’ 1 à 2 gouttes dans une cuillère à soupe de miel de thym par exemple  pendant une courte durée ( jusqu’à 3 jours). Si les symptômes persistent ou qu’il y a de la fièvre consultez votre médecin.

Attention : Les huiles essentielles et les essences ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et les personnes épileptiques. Il faut toujours avoir un support pour véhiculer l'huile essentielles ou l'essence utilisée en cutané (diluée l'huile essentielle ou l'essence dans une huile végétale). De part leur composition chimique les huiles essentielles ou les essences peuvent être allergisantes, donc effectuez un test en mettant 1 goutte d'huile essentielle ou d'essence dans le pli du coude. Ensuite attendez 24 heures afin de vérifier la bonne tolérance à l'huile essentielle ou l'essence. Cette fiche ne se subtiitue pas à un avis médical, en cas de doute veuillez consultez votre medecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous sur facebook pour plus d'infos sur les huiles essentielles